Rencontre | Qu’est-ce que la franc-maçonnerie ?

Des francs-maçons répondent à vos questions

Une rencontre sous la forme d’un dialogue ouvert entre le publics et des francs-maçons du groupe Imago

 

Les médias et les réseaux sociaux parlent régulièrement de la franc-maçonnerie. L’image qu’ils en donnent est trop souvent partielle, voire partiale, ou erronée, parfois carrément farfelue. Le groupe Imago propose donc un moment d’information qui prend la forme d’une rencontre impliquant la participation d’un public qui peut poser, sans réserve, toutes les questions qu’il souhaite. Il ne s’agit donc pas d’une proposition de conférence !

Le Groupe IMAGO est un groupe constitué depuis l’an 2000 au sein du Cercle Bartholdi (Cercle inter-Obédientiel maçonnique de réflexion fondé en 1980). Il propose d’apporter, à un public qui le souhaite, une information vécue, accessible et non académique sur la franc-maçonnerie, à travers le témoignage de membres des diverses obédiences « adogmatiques » qui s’expriment à titre personnel.

_

Rencontre | Qu’est-ce que la franc-maçonnerie ? Des Francs-maçons répondent à vos questions

2 formules :

  • En soirée, le jeudi 8 février, 20 :00 // En mode soirée conviviale au coin du feu (sauf qu’on n’a pas de feu de bois au CAL Charleroi ^^) pour discuter à bâtons rompus avec des Francs-maçons et leur poser toutes les questions qui vous brûlent les lèvres. Avantage : le parking est gratuit, l’activité aussi et on peut échanger toute la nuit.
  • En matinée, le vendredi 16 février, 10 :00 // En mode petit-déjeuner décontracté. La formule idéale pour les curieux et curieuses qui détestent sortir le soir en hiver. Rejoignez-nous en transports en commun ! Cet horaire a également été imaginé pour permettre à des groupes d’éducation permanente de nous rejoindre ou des étudiant.es en Hautes Écoles. Activité gratuite.

Au CAL Charleroi / salle des Essarts /

Gratuit

Inscription indispensable auprès de l’accueil du CAL Charleroi :

info@cal-charleroi.be – 071/53.91.72  

Un partenariat CAL Charleroi – Imago

_

Apéro- conférence | Les superpouvoirs des champignons

Rôles et superpouvoirs des champignons dans l’écologie du sol

 Sensibilisation à un acteur incontournable de la transition écologique

 

Mangez-moi, mangez-moi, mangez-moi !

N’oublions pas que bien avant l’apparition de l’être humain, il y a eu le champignon, une forme de vie ni animale ni végétale, mais dont le rôle a été déterminant dans l’apparition de la vie sur terre et son évolution. Des chercheurs en biologie et écologie du sol soutiennent que si on devrait fabriquer un fil à partir des filaments de champignons de notre planète, celui-ci s’étirerait sur la moitié de notre galaxie !

 

Les champignons sont partout : en sous-sol, en surface, dans les plantes et même dans notre flore intestinale !  Ils constituent un gigantesque réseau souterrain méconnu. Tant et si bien que des recherches sont menées afin d’investiguer ce qui serait un réseau forestier, une sorte de « Wood Wide Web » qui permettrait aux arbres de communiquer entre eux par le biais des champignons !

 

Toxiques, comestibles, médicamenteux ou hallucinogènes, les champignons nourrissent, soignent, nous font planer et peuvent donner la mort. Depuis la nuit des temps, ils influencent l’évolution de la vie sur terre. Les pouvoirs des champignons sont énormes. Sans eux, il n’y aurait ni vie, ni évolution sur terre.

 

À côté du travail de sensibilisation à accomplir pour responsabiliser l’humain, comment faire en sorte de miser sur les pouvoirs des champignons en vue de la transition écologique ?

 

François Buscot est spécialiste en écologie des sols, Department of Soil Ecology (UFZ, Germany).   

_

Apéro-conférence de François Buscot : Rôles et superpouvoirs des champignons dans l’écologie du sol

Mercredi 7 février

18 :00

CAL Charleroi / salle des Essarts / dans l’expo « Charleroi sort du cadre »

Gratuit

Inscription auprès de l’accueil : info@cal-charleroi.be – 071/53.91.72

Partenaires :  Ceinture Alimentaire Charleroi Métropole (CACM), Centre de Culture scientifique (CCS), Coopéco  

_

Conférence | Photographie, humain et environnement

Rencontre avec la photographe et géographe Andréa Olga Mantovani

En dialogue avec l’exposition « Charleroi sort du cadre »

Quel rôle peut jouer la photographie dans un éveil des consciences ? Quel rôle joue la sensibilité en matière d’environnement ? Faut-il penser la solidarité à l’échelle de l’humain ou à celle du vivant ? En quoi repenser notre lien avec la nature nous pousse à réinventer notre liberté ? Quelle place faut-il accorder aux sciences et à la technique dans le rapport à l’environnement ? Dans quelle mesure la science et la technique font-elles place au mystère de la nature et à la façon dont le vivant nous constitue ? Notre usage de la science et des techniques est-il vraiment critique ?

 

Née en 1985, Andréa Olga Mantovani est géographe de formation et a travaillé sur des problématiques environnementales. Depuis 2015, elle se consacre à la photographie, alternant projets personnels et reportage pour la presse. Elle est à ce titre correspondante pour le « New York Times » en Europe. Elle est lauréate du Prix Talent Emergent du Festival de la Gacilly, du Prix Obs « Les femmes s’exposent » et du Prix Focale pour son travail sur la forêt de Bialowieza en Pologne. Cette série se concentre sur la sauvegarde des dernières forêts naturelles d’Europe de l’Est, tant du point de vue politique que du ressenti des habitants qui s’en occupent au quotidien. L’artiste utilise la photographie autant comme un acte artistique militant que témoignage documentaire. Dans son approche, elle alterne des images de paysages célébrant la force et la beauté d’une nature ancestrale, qui n’est désormais plus immuable, avec des mises en scènes allégoriques. Elle renvoie à la complexité de la crise environnementale et évoque de manière métaphorique certains aspects des grands enjeux écologiques.

_

Conférence d’Andréa Olga Mantovani : Photographie, humain et environnement

Vendredi 23 février

20 :00 > 22 :00

CAL Charleroi / salle des Essarts / dans l’expo « Charleroi sort du cadre »

Gratuit

Inscription auprès de l’accueil : info@cal-charleroi.be – 071/53.91.72 

_

 

Table ronde | Écologie radicale

La résistance civile, dernier recours selon les militant.es écoactivistes, a-t-elle sa place en démocratie ? La radicalisation des méthodes et de l’action écologique, est-elle efficace ? Les méthodes radicales sont-elles légitimes ?

Entre recherche et action, les intervenant.es dialogueront avec l’assemblée afin de permettre à chacun.e de se faire sa propre idée du comportement à adopter.

 

Intervenant.es :

Cédric Chevalier

Fanny Lajarthe (ULB)

Sophie Del Fa (UCLouvain)

Guillaume Lejeune (CAL Charleroi)

Modération :

Lucie Barridez, chargée de Missions – Études et Stratégie – CAL

_

Table ronde & échange avec le public : Écologie : la radicalité des méthodes et de l’action en question !

Vendredi 2 février

17 :00 > 19 :30

CAL Charleroi / salle des Essarts / dans l’expo « Charleroi sort du cadre »

Gratuit

Inscription auprès de l’accueil : info@cal-charleroi.be – 071/53.91.72  

_

 

 

Conférence | URGENCE CLIMATIQUE

Conférence | Urgence climatique : regarder la réalité en face pour construire demain, dès maintenant

Un regard scientifique sur la problématique de l’urgence climatique : comprendre pour agir

En résonance avec l’expo « Charleroi sort du cadre »

 

Quelles sont les causes et les conséquences du changement climatique ? Notre impact négatif en tant qu’humains, qui est déterminant dans le changement climatique, est-il une fatalité ou peut-on encore changer la donne ? Crises écologique, climatique, de la biodiversité ou encore de la couche d’ozone : de quoi parlons-nous ?

Pour les laïques, la question climatique s’impose comme une priorité (Convention Laïque), d’autant que les personnes les plus vulnérables en sont les principales victimes et que les atteintes à l’environnement nuisent directement aux droits fondamentaux. Sans compter la menace existentielle qui pèse sur l’Humanité ! Quelles solidarités aujourd’hui et demain, en pensant aux générations futures.  Quelle gouvernance démocratique de ces questions ?

Comprendre pour agir

Notre invité, Sébastien Doutreloup, viendra partager les résultats de ses recherches en tant que climatologue. Pédagogue et militant, il prendra le temps d’expliquer la situation avec un éclairage scientifique tout en ne faisant pas l’impasse sur les actions à privilégier de son point de vue de chercheur.

Sébastien Doutreloup est climatologue, assistant de recherche et d’enseignement à la Faculté des Sciences à l’Université de Liège.

_

Conférence de Sébastien Doutreloup : Urgence climatique : regarder la réalité en face pour construire demain, dès maintenant

Vendredi 16 février

18 :00 > 20 :00

CAL Charleroi / salle des Essarts / dans l’expo « Charleroi sort du cadre »

Gratuit

Inscription auprès de l’accueil : info@cal-charleroi.be – 071/53.91.72 

_

 

 

Les Cinéphilos

PRATIQUE PHILO

Films cultes/Esprit critique
9 dimanches matin
Au Quai 10
Avec le CAL Charleroi
Gratuit

La philo fait son cinéma au Quai 10 !

Les cinéphilos, ce sont des extraits de films cultes passés au crible d’une analyse philo rigoureuse.
Avec cette activité, le CAL Charleroi veut développer votre sens critique et votre capacité d’analyse des images.

Chaque mois, une nouvelle question philosophique sera investiguée grâce à des extraits de films projetés au Quai 10, le cinéma d’art et d’essai de Charleroi !

Nourri.es des savoirs véhiculés par le film et des choix esthétiques du réalisateur ou de la réalisatrice, vous débattrez de la question philo en jeu accompagné.es par un animateur philo.

Vous êtes sceptiques ? Rejoignez-nous !

Partenaire: Quai 10

Programme 23-24

  • Dimanche 24 septembre 2023, 11h-12h30

Question philo > La parodie est-elle l’antidote de la propagande ?

Extraits projetés >Leni Riefenstahl, Le triomphe de la volonté  (1934) // Charlie Chaplin, Le dictateur (1940)

  • Dimanche 29 octobre 2023, 11h-12h30

Question philo > La vie est-elle un jeu ?

Extrait projeté >Ingmar Bergman, Le septième sceau (1957)

  • Dimanche 26 novembre 2023, 11h-12h30

Question philo >La mobilité est-elle encore un droit ou est-elle devenue un impératif ?

Extraits projetés >Buster Keaton, One Week (1920) // Le mécano de la générale (1926)

  • Dimanche 28 janvier 2024, 11h-12h30

Question philo >La technique et la science scellent-elles le futur de l’humanité ?

Extrait projeté >Stanley Kubrick, 2001, Odyssée de l’espace (1968)

En résonance avec « Charleroi sort du cadre »

  • Dimanche 25 février 2024, 11h-12h30

Questions philo >Comment les autres peuvent-ils nous décevoir ? Qu’est-ce que cela nous dit de nos attentes ?

Extraits projetés >Benny Hill, Nurse watching in the park (1970), A short anatomy Class

Questions philo >La séduction est-elle un pouvoir paradoxal ? Comment structure-t-elle le rapport entre les femmes et les hommes ?

Extraits projetés >Louis Feuillade, Les Vampires (1915) // Hélène Cattet, Bruno Forzani, Amer (2009)

  • Dimanche 28 avril 2024, 11h-12h30

Question philo >Sur quoi repose le côté obscur de la force ?

Extrait projeté >George Lucas, Star Wars (1977-2019)

  • Dimanche 26 mai 2024, 11h-12h30

Questions philo >Qu’est-ce que la distinction ? Quels en sont les enjeux ?

Extraits projetés >Joel et Ethan Cohen, Big Lebowsky (1998) // Paolo Sorrentino, La grande Bellezza (2013)

  • Dimanche 30 juin 2024, 11h-12h30

Question philo >Sommes-nous prisonniers de notre classe sociale ?

Extraits projetés >Jonathan Dayton, Valerie Faris, Little Miss Sunshine (2006) // Bong Joon-Ho, Parasite (2019)

INFOS PRATIQUES

Horaire : Chaque dernier dimanche du mois, de 11h à 12h30. 

Tarif : Gratuit 

Lieu : Quai10 – Quai Arthur Rimbaud, 10 – 6000 Charleroi

Inscription souhaitée: info@cal-charleroi.be – 071/53.91.72

Balade en liberté | Bois du Cazier

Entre nature et culture, une balade philosophique au Bois du Cazier à réaliser en autonomie, quand vous voulez avec qui vous voulez! 

Le CAL Charleroi promeut l’esprit critique et la liberté de pensée sur un territoire qui couvre la moitié du Hainaut (la partie orientale).
Il a à cœur de susciter, sans parti pris, le débat autour de thèmes de société.

Pourquoi philosopher en marchant ? 

Comme l’écrit Paulo Freire : « Personne n’éduque personne, personne ne s’éduque seul, les hommes s’éduquent ensemble par l’intermédiaire du monde ». Il s’agit alors de penser à partir de l’environnement, de dégager les problèmes qu’il porte et qui n’attendent que nous pour faire l’objet de réflexions.

7 expériences philosophiques

Les 7 expériences philosophiques que nous proposons prennent place dans un circuit qui parcourt les trois terrils du Bois du Cazier. Il s’agit d’utliser nos 5 sens pour penser à partir de nos perceptions. Ces expériences peuvent se faire seul.e ou en groupe. Elles portent principalement sur les rapports entre nature et culture.

Le site du Bois du Cazier

Le site du Bois du Cazier est un site chargé d’histoire qui suscite nombre de questions sur la façon dont nous nous rapportons au monde et aux autres. Symboliquement, le CAL Charleroi a choisi ce site pour sa première balade philo en autonomie.

En pratique

La balade fait environs 4 km. Elle est de niveau « facile ».

Comptez 2 heures pour la réaliser en prenant le temps de réaliser les 7 expériences philo.

Contact

Guillaume Lejeune, animateur philo au CAL Charleroi

guillaume.lejeune@cal-charleroi.be 

Guillaume Lejeune est l’animateur qui a conçu cette balade philo à réaliser en autonomie. Vous pouvez lui faire part de vos vécus, lui envoyer vos plus belles photos, lui poser des questions ou suggérer des améliorations, extensions, idées nouvelles. À la demande et en fonction de ses disponibilités, Guillaume peut aussi accompagner un petit groupe et réaliser la balade avec vous.

Convention laïque: thématique « changements climatiques »

Cette balade est la première d’une série. Nous profitons de l’élan de la Convention Laïque, thématique changements climatiques, pour débuter l’expérience avec vous!

Obtenir la brochure « Balade en liberté au Bois du Cazier »

Brochure à consulter/ télécharger / imprimer

Mission Philo

JEU À TESTER EN AUTONOMIE

Mission philo se conçoit comme un jeu de piste philosophique. Aux origines, philosopher se pratiquait en déambulant dans le réel.

Marcher peut se concevoir comme une expérience philosophique à part entière.

Les participant.e.s pourront, au travers des chemins empruntés, vivre les méandres d’une enquête philosophique.

Le fond et la forme de l’activité se répondront donc et permettront à chacun.e des participant.e.s d’expérimenter, de vivre un jeu de piste pour réfléchir ensemble.

Infos pratiques 

1. Âge conseillé : dès 12 ans

2. Compétences : permettre aux participant.e.s d’exprimer leurs idées de manière argumentée, de les approfondir, de les enrichir à travers l’exemplification, la contextualisation, la conceptualisation, la nuance, la problématisation pour développer leur autonomie intellectuelle

3. Durée : 2h30

4. Nombre d’apprenants : entre 6 et 20 participant.e.s

5. Matériel : le matériel de jeu est à télécharger gratuitement sur le site du CAL Charleroi. Il vous faudra également disposer d’un smartphone ou d’une tablette comprenant une application de lecture de QR code  et d’une connexion 4G.

Vous avez des questions sur ce jeu?

Contactez l’accueil du CAL Charleroi!

info@cal-charleroi.be

071/53.91.72

 

Fiche pédagogique

Jeu à télécharger

Carnet

Exemple de parcours

Un point c’est tout, émission philosophique

« Un point, c’est tout » est une émission philosophique du CAL Charleroi présentée par Patrick Simar.

Des entretiens philosophiques décomplexés qui concilient profondeur et légèreté, dans un cadre décalé. Une émission mensuelle qui a pour vocation d’éveiller nos cheminements philosophiques, nos trajectoires de pensée et nos perplexités existentielles.

Infos: patrick.simar@cal-charleroi.be

Afin que notre point de vue ne soit pas notre unique réalité.

Lambros Couloubaritsis

Odile Gilon

Baudouin Decharneux

Chaîne épistolaire philosophique et solidaire

La révolution numérique semble mettre en péril notre rapport à l’écrit.

La spécificité de l’écrit par rapport à l’oral s’estompe.

Dans le «tchat», les «tweets» ou les «SMS», les écrits volent aujourd’hui aussi vite que le font les paroles.

La complexité des articulations discursives fait place à des slogans simplistes.

L’orthographe se simplifie au risque de se couper de son histoire : là aussi on écrit comme on parle. On n’apprend plus certains temps jugés trop littéraires comme le subjonctif plus-que-parfait. Même le passé simple est voué à passer à la trappe.

Sommes-nous, dès lors, destinés à nous passer de ce qui fait le sel de l’écrit ou à réinventer notre rapport à lui ?

Avant de se désespérer de cet avenir possible ou de s’en féliciter en considérant qu’il est plus aisé de dicter à Siri (ou à une autre application informatique de commande vocale) ses recherches plutôt que de les écrire, il importe toutefois de se poser la question suivante :

Quel est l’intérêt de l’écriture manuscrite ?

À quoi sert-il d’écrire et corrélativement de lire ?

En décembre 2020, en plein confinement, le CAL Charleroi a lancé une chaîne épistolaire afin de permettre à un maximum de personnes de répondre à ces interrogations – de façon manuscrite – et d’emboîter leur pensée à celle des personnes qui les ont précédées au sein d’une chaîne de réflexion qui visait à nourrir non seulement notre liberté de pensée, mais aussi notre solidarité en ces temps d’isolement confiné.

Guillaume Lejeune, animateur philo au CAL Charleroi, a rassemblé toutes les contributions afin de compiler l’ensemble des réflexions épistolaires au sein sein d’une publication.

Vous pouvez réserver un exemplaire auprès de Guillaume, par mail ou consulter la publication dans cet article.

Plus d’infos: guillaume.lejeune@cal-charleroi.be 

 

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com