Rendez-vous Philo

Le 1er jeudi du mois, de 18h à 19h30, notre animateur philo vous donne rendez-vous à la bibliothèque Langlois.

Le temps d’une soirée, Guillaume sera votre guide pour explorer les grands textes de l’histoire de la philosophie par une lecture collective, interactive et critique. Vous lirez des auteurs classiques, mais jamais hermétiques et toujours d’actualité ! Des auteurs contemporains aussi !

L’enjeu est surtout de penser et discuter à l’occasion du texte, de susciter les questions et de favoriser une lecture qui vise à penser avec l’auteur, fût-ce pour le critiquer ! En partenariat avec la bibliothèque Langlois, dans le cadre de l’axe philosophie du CAL Charleroi.

Pour le CAL Charleroi, la philosophie est un outil au service de la libre pensée.

Ce moment philo est destiné aux personnes qui éprouvent le besoin d’acquérir une connaissance des grands courants de l’histoire de la pensée et qui veulent s’adonner collectivement à la lecture de textes philosophiques.

Cette lecture est interactive, ouverte et plurielle, mais elle se veut attentive aux positions philosophiques prises par l’auteur.

La lecture est régulièrement interrompue pour permettre une discussion à la fois sur la compréhension du texte, mais aussi sur l’actualité et la pertinence des questionnements philosophiques déployés.

Cette année, pour certaines séances, des lectures croisées seront proposées. Il s’agit de mettre en valeur l’intertextualité qui permet de faire résonner deux textes, défendant des points de vue opposés ou qui se complètent, afin d’en dégager les enjeux.

La programmation est pensée en concertation avec la bibliothèque Langlois. La bibliothèque proposera également aux participant.es d’emprunter des ouvrages qui constituent des pistes de prolongements de l’atelier.

Programme complet

▪ 2 septembre 2021 : Quelle place fait-on aux singularités dans notre société ? 

Lecture : H. Marcuse, « L’homme unidimensionnel. Essai sur l’idéologie de la société industrielle avancée » (1964)

▪ 7 octobre 2021 : Avons-nous besoin d’utopies ?

Lecture comparée de 4 auteurs anglais :

– A. Huxley (« Le meilleur des mondes », 1932) et G. Orwell (« 1984 », 1949) d’abord.

– À contrario, T. More, humaniste anglais et auteur de la fameuse « Utopie » (1516) et F. Bacon (1561-1626), qui développe dans son œuvre « La Nouvelle Atlantide » une théorie empiriste de la connaissance, proposent des modèles de société idéale.

▪ 4 novembre 2021 : Faut-il limiter la liberté d’expression ?

Lecture : E. Kant, « Qu’est-ce que s’orienter dans la pensée ? » (1786) Dans cette contribution, Kant envisage le lien entre la communication et la liberté de pensée. En rapportant ces problèmes à la question de l’autonomie, Kant nous permet de dégager les enjeux liés à la liberté d’expression et de prendre du recul par rapport à certains débats très contemporains.

▪  2 décembre  2021 : Le numérique est-il une menace pour nos démocraties?

Lecture : B. Stiegler, « La télécratie contre la démocratie » (2006) Selon B. Stiegler, la « télécratie » ruine la démocratie : elle remplace l’opinion publique par les audiences, court-circuite les appareils politiques et détruit la citoyenneté. Mais ce n’est pas une fatalité …

▪ 13 janvier 2022 : La médecine a-t-elle pris le pouvoir ?

Lecture : I. Illich, « Némésis médicale, l’expropriation de la santé » (1975) Business de la santé, limites de la médecine. Dans ce livre, I. Illich critique la « mafia médicale » et dénonce la mythologie technique, aveugle et coûteuse, qui prend au piège de la hiérarchie médicale toute-puissante les populations moutonnières.

▪ 3 février 2022 : La « vie privée », est-ce un besoin ?

Lecture : M. Foessel, « La privation de l’intime » (2008) « Le privé nous appartient, l’intime nous concerne. » Selon Foessel, nous galvaudons notre intimité, premier lieu de notre liberté quand il s’agit sans cesse de se vendre (dans les médias, sur les réseaux sociaux) au lieu de prendre soin de notre monde intérieur.

▪ 3 mars 2022 : La pensée de la transition réalise-telle la médiation entre l’individu et le tout ?

Lecture comparée :

D. Holmgren, « Permaculture. Principes et pistes d’action pour un mode de vie soutenable » ( 2014, Paris, L’écopoche) David Holmgren, né en 1955, est un concepteur écologiste et essayiste australien. Il est surtout connu pour être le cofondateur de la permaculture avec Bill Mollison. 

R. Hopkins, « Manuel de la transition » (2010, traduction en français). Outil révolutionnaire et inspirant entièrement consacré aux solutions pour construire dès maintenant des sociétés écologiques et résilientes, capables de s’adapter aux catastrophes que constituent le pic pétrolier et les changements climatiques.

▪ 7 avril 2022 : Que nous apprennent les autres sur nous-mêmes ?

Lecture : A. Jollien, « Éloge de la faiblesse » (1999) Récit autobiographie d’un homme atteint d’athétose (forme d’infirmité motrice cérébrale). Il s’y interroge sur la « normalité » au cours d’un dialogue, évidemment fictif, avec Socrate.

▪ 5 mai 2022 : La résilience, est-ce une affaire individuelle ou collective ?

Lecture : B. Cyrulnik, « Limites de la résilience » , in Cyrulnik, Jorland (éds.), Résilience. Connaissances de base, Paris, Odile Jacob, 2012. Boris Cyrulnik, qui a surtout écrit des livres grand public traitant de psychologie et des récits de vie, est connu pour avoir vulgarisé le concept de « résilience » (renaître de sa souffrance) qu’il a tiré des écrits de John Bowlby. Nos lectures permettront une investigation critique au cœur de ce concept clé de sa pensée et de son histoire de vie afin de réfléchir les limites de la résilience.

▪ 2 juin 2022 : Notre civilisation est-elle en résonance avec le milieu ?

Lecture comparée : F. von Schiller, « Lettres sur l’éducation esthétique de l’homme » (1794).

Schiller est poète, penseur, dramaturge et théoricien de l’esthétique. Son traité est rédigé sous forme épistolaire et discute les thèses de Kant sur l’esthétique, analyse le déroulement de la Révolution française. La beauté serait le reflet de la liberté.

H. Rosa, « Résonance. Une sociologie de la relation au monde » (2018). Si l’accélération constitue le problème central de notre temps, la résonance peut être la solution. Telle est la thèse de ce livre qui assoit les bases d’une sociologie de la « vie bonne » en rompant avec l’idée que seules les ressources matérielles, symboliques ou psychiques suffisent à accéder au bonheur.

Partenaire

Bibliothèque Alfred Langlois

Contact

CAL Charleroi – info@cal-charleroi.be – 071/53.91.72

Infos pratiques

Inscription obligatoire par mail ou par téléphone : guillaume.lejeune@cal-charleroi.be

L’atelier débute à 18h00 et dure 2h.

Il se déroule à la bibliothèque Alfred Langlois (site UT) – Bd Roullier, 1 – 6000 Charleroi

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com