Pas ce soir chéri(e) ?

L’exposition, conçue par l’ULB, re- trace l’histoire sexuelle de l’Europe occidentale et, plus particulièrement, de la Belgique. Elle a été réalisée sur base de fonds d’archives et de recherches menées à l’ULB.

Par le biais de l’histoire d’une « famille ordinaire », le parcours de l’exposition interroge des pratiques sexuelles qui ne se laissent, d’ordinaire, pas facilement deviner en ce qu’elles appartiennent au privé, à l’intime voire au secret.

Enjeu social, politique, religieux, scientifique ou éthique, l’exposition lève le voile sur nos sexua- lités et celles de nos ancêtres à travers les notions de normalité et de transgression, le concept de révolution sexuelle ou l’impératif de performance.

Genèse du projet

Présentée pour la première fois au CAL Charleroi en 2012 dans le cadre du projet « Pas d’égalité sans mixité », elle est encore aujourd’hui d’une bouleversante actualité.

Comment parler de sexualité ? Qu’est-ce qui est normal ou pas ? Vit-on la sexualité de la même façon en tant qu’homme qu’en tant que femme ? Que peut-on dire des pornographies (gay, féministe, masochiste, …) ? L’hétérosexualité. OK. Mais encore ? Homosexualité, bisexualité, transgenre, …

Énormément de sujets peuvent être abordés via cette exposition qui, à travers des témoignages et extraits de vie de différentes familles pose des questions liées à la liberté de vivre sa sexualité ou non sexualité comme on l’entend, d’avoir des enfants si on le souhaite et d’avorter au besoin ! Bref, des questions éminemment poli- tiques, économiques et qui questionnent les normes en constante évolution/tension au sein de nos sociétés plurielles.

Thématiques

ÉVRAS (Éducation à la Vie Relationnelle, Affective et Sexuelle), féminisme, révolution sexuelle, histoire de la sexualité, société/ normes et tabous, exemple de dé- marche de recherche en sciences sociales, laïcité

Pistes pédagogiques

  • Excellent outil pour amener l’ÉVRAS dans les écoles
  • Éventuellement, coupler l’exposition avec une animation d’un planning familial
  • Nous disposons, au CAL Charleroi, d’un exemplaire du livre de l’exposition qui peut être emprunté en même temps que l’exposition : « Pas ce soir chéri(e)? Une histoire de la sexualité XIXè – XXè siècles » (Éd. Racine, octobre 2010, 256 pages)
  • Le site be reprend énormément d’informations pour faire vivre l’exposition : un dossier à destination des professeur.es pour préparer la visite ainsi que des pro- positions d’activités à mener avec les élèves autour de l’exposition. Le site propose aussi toutes une série de films qui peuvent être projetés durant la période d’accueil de l’exposition, des pièces de théâtre et des livres.

 

Contact unique pour les réservations d’expositions :

Adrien Sacchi, chargé de projet : adrien.sacchi@cal-charleroi.be

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com