REPLAY | Visioconférence: Ethnopsychiatrie

Une conférence de Philippe Woitchik (ethnopsychiatre, Centre hospitalier universitaire Brugmann)

Sur Youtube : https://youtu.be/a1NMgCEOWs

Dans le cadre de l’Observatoire des radicalités, en partenariat avec la Haute Ecole Provinciale Condorcet

 

 

Cette conférence se situe dans la continuité de ce que la régionale propose chaque année dans le cadre de son Observatoire des radicalités, à savoir organiser une activité réflexive qui aborde le questionnement de la radicalité violente sous le prisme de l’ethnopsychiatrie. D’après Tobie Nathan, l’ethnopsychiatrie est une approche qui relativise le recours systématique à la médicamentation, et privilégie l’accompagnement des personnes dans le respect de leurs singularités respectives, en intégrant, dans la thérapie, la notion de respect de la culture, de la croyance, des convictions, d’attachements sociaux (que Bruno Latour considère comme « ce qui fait faire »), des rituels, des groupes d’appartenance, des manières de faire, des engagements politiques … Chaque individu, du fait de sa singularité, a des attachements (de quelque ordre que ça soit) et peut donc être considéré comme sujet à qui l’ethnopsychiatrie peut s’adresser. L’approche non médicamenteuse de l’ethnopsychiatrie présente donc une plus-value pour les personnes concernées.

L’objectif de la visioconférence est de présenter et outiller le public à être capable de questionner la portée et les limites de l’accompagnement non médicamenteux dans la gestion et la lutte contre les radicalités violentes.         

Infos

jean.musway@cal-charleroi.be

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com